Le plein de Super : la sélection 2017

L’appel à films de la seconde édition du Plein de Super s’est achevé le 6 janvier 2017 sur la plateforme Filmfreeway.

1877 courts-métrages ont été inscrits. Parmi eux, 172 ont été retenus en pré-sélection. Les autres ont été écartés soit parce qu’ils étaient dialogués, ou trop musicaux - au détriment du langage cinématographique- ou trop longs, ou trop sombres de par leur sujet et son traitement.

Il y a souvent confusion entre films sans dialogues et films muets. Pourtant, il existe une catégorie de films qui ne datent pas du début du XXe siècle, qui ne sont pas nécessairement en noir et blanc, qui n’utilisent pas les cartons pour écrire du texte ni le piano en accompagnement, mais qui se passent des mots, jouent sur les sons, sur la mise en scène, sur le jeu des acteurs, etc., pour raconter une histoire. Ce sont ceux-là que nous recherchons, parce qu’ils témoignent justement d’un grand talent - quand bien même bien sûr, on n’oserait remettre en question le génie d’un Chaplin par exemple ! Mais ils nous permettent aussi de n’exclure personne : pas de problème de langue, pas de problème de lecture pour les enfants, on peut les montrer partout…

Rappelons-le, la tournée du Plein de Super touche un public varié. Les séances dans les villages amènent devant l’écran des spectateurs plus ou moins initiés au court-métrage (et souvent moins que plus). Les films sont montrés devant des enfants et des adultes, en France comme au Portugal. Ils doivent pouvoir rester accessibles. Pour autant, ces conditions n’excluent pas une sélection exigeante.

Rappelons-le encore, Le plein de Super, c’est aussi un choix de films qui font du bien, ou du moins qui tentent d’ouvrir des horizons. Le quotidien apporte son lot de contrariétés et d’angoisses ; les courts-métrages de la tournée apportent leur regard amusé, décalé, poétique, tendre ou grinçant… sur des sujets universels. 

Les comités de sélection composés par des adhérents de La boîte carrée ont donc commencé à se réunir en janvier. L’exercice reste délicat, pour ne pas dire difficile ! Certains courts-métrages ont fait l’unanimité ; d’autres, l'objet de vives discussions.

Nous avons aussi eu envie de compléter et d'aller chercher d'autres films, plus anciens, mais qui nous semblent toujours aussi dignes d'intérêt.

L’objectif était de parvenir à une sélection globale d'environ 60 courts-métrages, pour construire ensuite 5 ou 6 séances composées de 9-10 films chacune. Une attention particulière a été portée au rythme des films et donc à leur enchainement. Nous avons essayé également de donner à voir une diversité géographique autant qu’une diversité de genres, alternant fictions et animations et documentaires.

La sélection est terminée pour cette année (voir le pdf ci-dessous), et nous espérons qu'elle plaira au public autant qu'elle nous plaît à nous!

Fichier attachéTaille
Icône PDF _selection-le-plein-de-super-2017.pdf2.58 Mo