Le plein de Super - Alfarim

Date(s) de projection: 
Vendredi, 10 juin, 2016 - 22:00
Alfarim

2e séance de l'étape du plein de Super à Sesimbra, nous ferons une halte sur la place centrale d'Alfarim, village passant sur la route de Lagoa de Albufeira. 

 

Retour sur projection

Encore une manoeuvre un peu délicate entre poteaux et muret pour entrer le car sur la toute petite place du village d'Alfarim! Mais cette visibilité permet d'attiser la curiosité des passants sans presque avoir besoin de plus communiquer sur la soirée.

En réalité, chaque nouveau lieu propose avantages et inconvénients ; nous n'avons encore jamais trouvé l'environnement idéal pour une projection dans des conditions optimales. Parfois le sol n'est pas plat et il faut trouver des solutions pour fixer l'écran. Parfois le car n'entre pas. Parfois le passage des voitures crée des nuisances sonores. Et presque partout, il faut trouver une astuce pour camoufler les éclairages publics. Alors quand c'est possible, et sans pour autant basculer dans le noir complet, on ne se prive pas pour éteindre quelques lampadaires. C'est ce que nous avons fait hier à Alfarim, où 4 fortes lumières s'apprêtaient à détruire l'image projetée. L'électricien a blêmi quand nous le lui avons dit! On nous a expliqué que c'est strictement interdit, alors que personne n'avait rien vu ni rien entendu de nos méthodes de pirates! Et puis les langues se déliant un peu, on nous souffle aussi qu'au Portugal, il y a un certain plaisir à contourner la loi quand cette même loi empêche de faire les choses. Autrement dit, l'inertie administrative entrainant des délais et des complications démesurées pour obtenir des autorisations, les gens s'en passent. D'où des constructions sans permis dans certaines zones par exemple. Dans le secteur culturel, une mairie peut recevoir l'autorisation pour un concert 3 mois après qu'il est terminé. Alors les choses se font quand même et nous, on éteint puis on rallume les lumières.