Le plein de Super - Cova do Vapor

Date(s) de projection: 
Samedi, 2 avril, 2016 - 20:30
Cova do Vapor

Le plein de Super, la première au Bugio à Vista!

 
Retour de projection
Ouverture du festival

Voilà, « Le plein de Super » a commencé samedi!

Il y a un peu plus de 3 semaines déjà, le car arrivait par la petite route balayée de sable et d’embruns de mer qui mène de Trafaria à Cova do Vapor. Moment totalement magique ! Le parking du port, à deux pas de ce village de pêcheurs authentique et familial, allait accueillir le Magic-Bus. Mais il convient d’abord de camper le décor et de vous présenter au mieux ce lieu et l’emprise qu’il marqua en nous dès les premières secondes !

A la jonction du Tage et de la façade atlantique, Cova do Vapor apparaît comme une destination rêvée pour les amoureux de la pêche, du surf, ou plus simplement des moments passés en famille. Cova do Vapor risque fort de devenir une destination très prisée dans les années à venir et pour cause, ce village de pêcheurs ne manque pas d’attraits ! Les Lisboètes peuvent facilement rejoindre par le Transtejo ce petit havre de paix situé à 3 kilomètres de Trafaria, au sud de la capitale. 

Dans l’avenue principale qui mène vers l’océan, des enfants jouent, des chiens se promènent, des hommes discutent,le temps semble s’être arrêté... Les parents prolongent les repas en terrasse des cafés. Dans le village, les maisons ne sont pas à vendre ; elles se transmettent, elles restent dans les familles. « C’est ici que ma tante a vécu, c’était une pionnière. A l’époque, il n’y avait rien à Cova do Vapor, seulement des cabanes de pêcheurs. C’est aussi ici que je suis née, dans cette pièce, confie L. Maintenant, j’habite à côté, à Costa de Caparica, mais je passe à Cova tous les jours. L’ambiance est différente, on s’y sent bien comme nulle part ailleurs. »

Difficile de décrire en définitive les raisons qui nous ancrent ici, bien avant la première, tant il y en a!
Après une alternance de belles journées et de cieux nuageux, une forte pluie était annoncée le jour J… Alors la séance prévue en plein air a finalement trouvé repli dans l’atelier du Bugio à Vista, l’hôtel de la rue principale de Cova do Vapor tenu par Amalia. 

Nous avons transformé l’atelier du père d’Amalia au rez-de-chaussée pour y monter l’écran. Amalia a préparé un pop-corn qui embaumait toute la pièce. Les partenaires de la Biblioteca et de l’Associação dos moradores da Cova do Vapor ont apporté les chaises. Et contre toute attente, malgré le temps désastreux, le public est arrivé… Des gens de Cova, nos familles venues nous rejoindre et nous soutenir pour le lancement, des amis rencontrés il y a peu à Lisbonne… Cette mobilisation générale nous a fait chaud au coeur. Les retours sur la soirée aussi. Nous avons montré 9 courts-métrages ; il y a eu des rires, des applaudissements et les cartes postales rédigées par les spectateurs laissent penser qu’ils ont tous plu. 

C’était une très belle séance pour commencer le festival et on ne saura jamais assez remercier les forces vives trouvées ici, qui se sont investies auprès de nous et ont rendu l’événement possible.

Prochaine étape le 23 avril à Odeceixe!