Le plein de Super - Reguengos de Monsaraz

Date(s) de projection: 
Vendredi, 29 avril, 2016 - 21:30
Ville: 
Reguengos de Monsaraz

Reguengos de Monsaraz pour la troisième du plein de Super, au Parque de exposições!

 

Retour de projection

La séance à Odeceixe nous avait donc apporté de quoi investir dans le trajet vers Reguengos de Monsaraz. Bien sûr nous y serions allés sans ce petit plus, mais il convient ici de vous confier que 300 kilomètres avec un car correspondent à environ 100€… 

Bref, nous étions tout émus à l’idée de retrouver nos chouettes rencontres du printemps dernier, particulièrement toute l’équipe d’O Compadre! Nous sommes arrivés à Reguengos de Monsaraz sur le parvis de la praça de touros en fin d’après-midi, après une jolie traversée d’est en ouest sous une chaleur prononcée. Nous retrouvons la ville telle que nous l’avions laissée quelques mois avant, avec davantage de monde dans les rues, sur les bancs des places, à l’ombre des grands arbres, des gens attablés, jouant aux cartes, parlant fort, riant.

Nous aurions beaucoup aimé monter l'écran sur la place centrale, au coeur même de cette ambiance, mais nous étions programmés dans le cadre de la Feira do livro, dans l’enceinte du tout flambant neuf Parque de Exposições! 

Le lendemain, nous visitons les lieux avec Esmeralda, employée de la municipalité énergique et rieuse. On s’aperçoit très vite que le car ne peut entrer comme prévu à l’arrière du bâtiment, en perspective de l’exposition des libraires de la Feira. Profitant de ce doute, nous essayons à nouveau d’avertir du risque à être isolé d’un flux de passants et proposons à nouveau la possibilité du centre ville. En effet, le parque est excentré, puis surtout, nous apprenons qu’en plus de la fête du livre y est organisée, dès le lendemain, l’arrivée d’un rallye automobile! Hélas, il est visiblement impossible de changer la communication, nous dit-on… Nous installerons donc l’écran sur le parking du parc des expositions. 

Entre temps, la météo change rapidement. Les jours de forte chaleur risquent de virer à l’orage. On envisage alors un repli dans les locaux du bâtiment, mais nous tentons quand même un montage en extérieur car. Comme partout mais surtout au Portugal, la météo diffère suivant les sources… Les avis aussi! Certains nous disent sur un ton d’expert qu’étant donné le vent, ça va passer au loin ; d’autres affirment le contraire… Comment savoir? On s’en remet à notre optimisme, on monte et on attend. Et puis, tout à coup, menace à l'horizon, des gouttes éparses puis énormes claquent le long de l’écran. Il faut faire vite, couvrir le projecteur, le matériel son. On déménage ensuite l’ensemble vers la salle aux livres. Pas le temps de démonter l’écran, on le déplace à 4, un à chaque coin. La structure métallique n’est pas faite pour travailler en aplat, le rectangle de la toile force et vrille les montants au niveau des ancrages aux angles. On presse le pas, trempés et un peu inquiet de cette déformation imprévue ! Une fois posé sur ses pieds, l’ensemble se redresse sans mal! Ouf, et encore merci Nico, pour la conception ultra solide du châssis métallique!

Très vite l’ensemble prend forme mais il reste peu de visiteurs dans l’expo et le mauvais temps semble avoir dissuadé les autres. Nous attendons le feu vert de la responsable, quelques personnes arrivent enfin. On lance le premier film.

On espère que le temps va changer en notre faveur pour les 4 prochaines dates à Evora. La météo ne semble pas de cet avis… à suivre.