In Love with Cinema

In Love with Cinema, Ascar Nurakun uulu

Kirghizistan - 2017 - Fiction - 10’05

 

Le réalisateur

Askar Nurakun Uulu a travaillé dans l'industrie cinématographique pendant plus de 8 ans. Il a participé comme caméraman au tournage de la première épopée historique du cinéma du Kirghizistan Kurmanjan Datka (Queen of the mountains), de Sadyk Sher-Niyaz. Il a travaillé sur Stranger de Ermek Tursunov (Kazakhstan), La Mouette et Suleiman Moutain d’Elizaveta Stishova (Russie). Cameraman sur de nombreux documentaires, longs et courts-métrages, il est aussi responsable du département du Caméraman pour le studio de production Aitysh Film, et directeur du contenu médiatique du festival International "Kyrgyzstan-Land of short films".

In love with cinema marque ses débuts dans la réalisation.

 

Le film 

Les tentatives d’un tout jeune spectateur pour voir un film malgré l’interdiction des adultes… Les péripéties de la séance viendront rendre hommage à son amour du cinéma.

La boîte carrée a aimé la mise en abyme du film traitant lui-même du contexte d'une projection de cinéma. Nous avons aussi été sensibles à la dimension documentaire de ce court-métrage qui prend le temps de nous immerger, à hauteur d'enfant, dans la campagne montagneuse de l'Asie centrale. Le film est attentif au détail et tire le meilleur parti des décors sans jamais chercher la carte postale. Le jeu des acteurs est dépouillé au même titre que l'enchainement des plans cadre l'action sans effet de style. Le réalisateur fait d'un tout jeune spectateur l'acteur essentiel pour un cinéma et une cinéphilie qui doivent se construire par-delà les ellipses et les chemins de traverse.