Off

Off, Thomas Scohy & Kevin Zonnenberg

France, 2016, Fiction, 2’47, Productions Clap au nord

 

Les réalisateurs

Né à Avignon en 1983, Thomas Scohy découvre la réalisation pendant ses études d’ingénieur, dans l’association audiovisuelle de sa prépa, puis de son école. Il travaille 5 ans comme ingénieur et se remet à réaliser des courts, participant notamment à plusieurs reprises au « 48h Film Project Paris ».

Il quitte définitivement ses fonctions d'ingénieur en 2011, et après un voyage autour du monde, il crée en 2012 La Petite Usine à Films, une société qui produit des films institutionnels et des courts-métrages.

En 2014, il écrit et produit #OVNI, une websérie d’épisodes interactifs très courts. Il réalise plusieurs courts-métrages, dont Quatre Mains (sélectionné́ au festival de Téhéran) et Z. qui reçoit deux prix au 48h Film Project Paris 2014. En 2015, en hommage à l’univers de Wes Anderson, il réalise Wilson : le film fait partie des 50  finalistes (sur 1 000) de la 5e édition du Nikon Film Festival, avant d’être sélectionné dans de nombreux festivals. En 2016, il participe à la 6e édition du Nikon Festival avec 2 nouveaux films, Off, coréalisé avec Kevin Zonnenberg, et Fortune Guru, un court-métrage dans le style Bollywood. Tous deux font à nouveau partie des 50 finalistes du Festival Nikon.

Thomas Scohy revendique des influences variées : Wes Anderson, les Frères Coen, Tim Burton, les Monty Python, Jean-Pierre Jeunet…

 

Kevin Zonnenberg a grandi à Hem, dans le nord de la France. En 2010, après une année de théâtre dans la troupe "Boule de cristal" à Lille, motivé par sa formation artistique et son intérêt particulier pour le 7e art, il décide de faire du cinéma mon métier.

Il s’aventure à l'étranger en 2011 où il commence une carrière de comédien publicitaire en Asie jusqu'en 2014. Il tourne des spots pour Clear, Axe, Nestea ou encore Honda. Il revient ensuite à Paris pour se consacrer entièrement à sa carrière d'acteur, notamment en suivant une formation au studio "Pygmalion".

Il crée avec Alexis Larrue  le collectif "Clap au nord" rassemble un cercle d’amis cinéphiles et cinéastes. Ils ont tenu leur première projection (dédiée au court-métrage) au "Max Linder" le samedi 11 mars 2017.

 

Le film

 

Un jeune homme découvre par hasard un mystérieux interrupteur caché derrière une armoire de son appartement. Il s’interroge et cherche à comprendre : à quoi peut-il bien servir ? D’abord surpris et intrigué, puis inquiet et obstiné, le personnage ne semble plus réaliser que cette quête - à priori anecdotique - vire à une très électrique obsession…

Quel néophyte de la construction ne s’est jamais demandé où vont tous ces tuyaux qui sortent et entrent des murs ? Ou comment se fait-il que l’interrupteur du salon puisse aussi éteindre l’entrée ? Oui / non ? Peut-être... Tels des câbleurs aguerris, les cinéastes, Thomas Scohy et Kevin Zonnenberg connectent l’humain à l’absurde de nos espaces domestiques. Attention aux courts-circuits !

« Off / On » donnés comme les deux phases d’un même monde, une contingence dont il ne tiendrait qu’à nous de nous moquer ou de décider d’en faire l’objet d’une quête fantastique. Ou bien « On / Off » pour les deux bords d’une même chose où sens et non-sens s’interfèrent indifféremment ? « On », quelque chose arrive ? « Off », une autre s’arrête ? Alors ça chauffe, bien sûr, quand rien ne se passe !

La boîte carrée a aimé l’efficacité de la mise en scène, la beauté des images et le rythme du montage crescendo avec celui de la bande originale.

 

Réalisateurs : Thomas Scohy & Kevin Zonnenberg
Scénariste : Mike Zonnenberg
Producteur : Maxim Peignet
Casting : Kevin Zonnenberg, Jean Masini, Lucienne Moreau

Réalisé avec un budget de 2 000 €