Première panne de car

Caldas da Rainha se trouve à peu près à 230 km de Porto. C'était la route prévue pour la journée.

Mais peu de temps après le départ ce matin, le car a commencé à chauffer… Sans doute qu'après une longue période à la retraite, il n'a pas trop aimé la distance France-Portugal ni le passage des montagnes.

On a dû chercher un garage en urgence. 

Heureusement, un mécanicien - qui parlait vaguement anglais - a bien voulu nous dépanner. Le problème venait selon lui des calorstats (thermostats d'eau moteur) ; il fallait les supprimer pour libérer le circuit en attendant de les remplacer. Et donc commencer par récupérer le liquide de refroidissement du car. Un bidon blanc était prévu à cet effet. Le liquide a commencé par couler doucement, puis a jailli d’un coup par l’avant du bidon. Il y avait un trou! Panique générale pour essayer de le boucher, mais aussi prétexte d'un grand fou rire partagé...

Et on a beau tenté de filmer un maximum, la caméra reste absente des meilleurs moments ; et on a beau tenter d’écrire un peu, les mots n’ont jamais la saveur des moments vécus. De plus en plus, on se sent toucher les limites de ces efforts à transmettre quelque chose de ce qui se vit ici. On manque de recul, on manque de temps, on a besoin de se laisser happer par le flot de rencontres et de lieux. Et c’est une expérience terriblement grisante…