Projection à Curraleira - Vale de Chelas

Date(s) de projection: 
Mercredi, 14 octobre, 2015 - 19:00
Lisbonne

Nous nous apprêtions à quitter Lisbonne quand nos nouvelles amies du Patió Ambulante nous ont sollicités pour participer à leur campagne de vote.

Tout citoyen peut voter pour soutenir le projet de son choix et espérer lui faire remporter les financements de la Ville. Et comme on aime bien leur projet consacré à revaloriser l’image d’un ancien bidonville de Lisbonne, on reste un peu plus longtemps que prévu pour apporter notre contribution et nous présenter dans le quartier de Vale de Chelas.

Au programme, 10 ans de photos du quartier projetées sur le car!

 

C'était super!

La veille de la séance à Curraleira, il nous a fallu bricoler un autre système de projection - plus léger - pour l’occasion. Nous n'avions pas le recul suffisant pour monter le grand écran. Une toile de rétroprojection tendue entre les deux portes centrales ferait l'affaire.

Puis nous sommes arrivés dans le quartier et là, ce fut une joyeuse improvisation d'images et de sons. Vraiment très chouette!

En revanche, au moment de partir, il faisait nuit, on connaissait mal les lieux et notre sens de l'orientation nous a envoyés dans la mauvaise direction! La situation, sans être alarmante, devenait légèrement critique ; les rues se resserraient, des sens interdits nous bloquaient les issues et on n’avait aucune idée de la manière de sortir de ce labyrinthe. Alors, les habitants qui s’attardaient au pied des tours, nous ont reconnus et sont venus spontanément nous indiquer le chemin. Nous restions bouche ouverte face à cette multitude de précisions en portugais auxquelles on ne comprenait rien, certains téléphonaient aux organisateurs, d’autres se hélaient pour savoir qui parlait français ou anglais. Et puis finalement et très vite, un couple s’est proposé de monter dans le car pour nous ramener vers l’axe principal. Très touchés, on s’est sentis quand même drôlement embarrassés de les laisser presque 3 km plus loin. Pas eux! Heureux de nous avoir rendu service, ils ont expliqué que les Portugais avaient de bonnes jambes pour marcher! Nous, on a pensé qu’ils avaient aussi un coeur énorme. Une pensée pour eux, dont on ne connait même pas les noms!

Pour comprendre notre émotion, c'est ici.