Recherche de partenaires

Après deux jours de tempête et de Tage déchaîné, le soleil est revenu sur Lisbonne. 

Pour qui connait un peu la ville, c'est une évidence qu'elle ne se donne pas si facilement. Il faut grimper, descendre... Alors il faut l'avouer, on ne savait pas trop par quel bout prendre les choses. On ose pourtant, on se démène pour faire connaître le festival et trouver des partenaires : l'Institut français, la cinémathèque portugaise... à coeur vaillant rien d'impossible, non?! Mais notre portugais progresse bien moins vite que tout ce que l'on aimerait raconter aux personnes que l'on rencontre. Sans compter que le premier obstacle consiste précisément à réussir à les rencontrer!

Et puis... Un ange-gardien très discret oeuvre pour nous depuis Nantes - merci Cécile! - et parle de nous à Céline. Céline, donc, nous contacte et à son tour, nous suggère quelques pistes, nous souffle quelques noms.

Aussitôt dit aussitôt fait, on envoie immédiatement un message à Agapi et Gabriela du Patió Ambulante qui nous donnent rendez-vous une heure plus tard! Architectes de formation, elles débordent d'énergie et d'envies, elles aiment travailler au plus proche des gens dans les quartiers, elles ont le sens du partage et du collectif... Leur activité consiste principalement à faire vivre ou revivre les patios - et ils sont nombreux à Lisbonne. Avec les habitants, elles peuvent construire des mobiliers ou imaginer des événements... 

On rentre au car avec l'impression que les portes de la ville s'entrouvrent, que tout est possible... Alors maintenant, on aimerait beaucoup organiser des projections avec elles et leur incroyable camion de pompiers transformé en camion à glaces!

En attendant, elles nous ont prêté un bureau pour travailler et mis en contact avec un possible lieu d'accueil pour séjourner!