#Salveregina

#SalveRegina, Anita Muhr

Hongrie, 2016, Fiction, 11’51 

 

La réalisatrice

Anita Muhr a passé une licence à l’Université métropolitaine de Budapest dans la section Film et Média. Elle continue actuellement un master avec une spécialisation dans la production à l'Université du théâtre et des arts du film. Elle a travaillé comme assistante de production dans le film dramatique hongrois d'Ildikó Enyedi, On Body and Soul.

 
Le film

Un court-métrage sur la virtualité du monde et ses effets sur la société, notamment sur les jeunes.

Salve Regina est un chant grégorien qui, comme tel, doit se chanter a cappella, c'est-à-dire sans accompagnement harmonisé instrumental, car toute harmonisation, même discrète, modifie la structure de cette musique. Il s'agit d'un chant qui « ne peut supporter aucune adjonction de sons étrangers à sa ligne mélodique » : toutes les voix qui l'exécutent chantent donc « à l'unisson ».

Le film éponyme d’Anita Muhr met en scène une interprétation de ce chant où les voix sont substituées par une mélodie composée de nos sonneries ou vibreurs de téléphone. #SalveRegina s’impose alors tel un autre genre universellement contemporain, mais toutes les voix ne peuvent jamais être totalement en phase sous peine d’uniformisation.

La boite carrée a aimé l’originalité du projet et la composition musicale toute en bruitages.